+39 0422898008

Histoire

La villa fut construite entre 1680 et 1710 par la noble famille vénitienne Bragadin, une des 24 familles Patrice ayant fondé Venise. Au début du 19ème siècle, la villa changea plusieurs fois de propriétaires et en 1893, la Villa passa au Comte Giovanni Ninni, noble vénitien provenant de Thessalonique en Grèce. Déjà en 1837, la famille Ninni avait déjà acheté le monastère voisin de la Madonna del Pero et de nombreuses terres environnantes, créant ainsi un des plus grands domaines de la région.

Durant la Première Guerre mondiale, la villa fut abandonnée et occupée par les troupes militaires et la Croix-Rouge américaine. En 1918, un jeune officier du nom d’Ernest Hemingway arrive à la Croix-Rouge américaine et, dans la nuit du 8 juillet, gravement blessé et menacé de mort, il se fait baptiser dans les anciennes écoles de Monastier. Les événements intenses et tragiques ont inspiré le grand écrivain à écrire deux romans célèbres comme « Adieu aux armes » et « Au-delà de la rivière sous les arbres ». Une belle exposition, désormais installée à l’intérieur de la villa, raconte ces événements en détail.

En 1932, le Dr Guido Prosdocimo obtint la possibilité de louer la villa des Comtes Ninni et la transforma en hôpital. Ce médecin développa les thérapies qui l’ont rendu célèbre, à tel point qu’il fonda ensuite un grand hôpital en Libye. Son travail fut demandé par les différents dirigeants de l’Afrique du Nord. En 1970, le Dr Antonio Calvani, fondateur du groupe Sogedin, achète la villa où il a déjà commencé à travailler comme jeune chirurgien. Sous sa direction, en 1972, la maison de soin fut transférée dans une nouvelle structure, tandis que la villa, après une rénovation soignée, devint un hôtel de luxe, revenant à sa vocation originelle de lieu de vacances et de détente.